King Arthur: The Legend of the Sword [Blu-Ray]
Warner Home Video

Réalisateur: Guy Ritchie
Année: 2017
Classification: 14A
Durée: 126 minutes
Ratio: 2.40:1
Codec: 1080p (VC-1)
Langue: Anglais (Atmos), Français (DD51), Espagnol (DD51)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 2 (BD-50 + DVD-9)
Code barres (CUP): 883929577064

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
22 août 2017

Même s'il s'est planté au box-office, "King Arthur: Legend of the Sword" s'avère un divertissement de qualité qui plaira beaucoup aux fans de son réalisateur Guy Ritchie.

Élevé dans les ruelles de la ville, Arthur (Charlie Hunnam) découvre qu'il est l'homme qui doit soulever l'épée Excalibur et mettre fin au règne de son oncle despotique (Jude Law).

Revisiter cette légende se fait toujours à ses risques et périls et cette version est parsemée de visions incroyables, pour le meilleur comme pour le pire. Malgré un scénario brouillon, il y a suffisamment d'action et de moments étranges pour demeurer attentif et amusé. Surtout que la mise en scène stylisée de Ritchie respecte parfaitement tout ce qu'il a pu faire précédemment. Face à un Jude Law diabolique, Charlie Hunnam ne fait pas toujours le poids, mais il est cependant aidé par une solide distribution secondaire qui comprend Eric Bana et Djimon Hounsou. C'est spectaculaire à défaut d'être très subtil.

La musique exceptionnelle de Daniel Pemberton procure un intense plaisir aux oreilles. Les pistes sonores de grande qualité ensevelissent les enceintes sous des bruits d'explosions, de destruction, de feu et de cris. Les voix sont généralement claires et le doublage francophone est exemplaire. Il est également possible d'insérer de visibles sous-titres blancs. Les images regorgent de détails. La palette de couleurs est d'une précision chirurgicale et les teintes alertes compensent pour des contrastes un peu trop sombres.

Cette édition comporte un Blu-ray et un DVD. La pochette vigoureuse présente le héros et le grand méchant qui se lancent des regards inquisiteurs. Le menu principal du disque est similaire. Il est statique, accompagné par une mélodie musclée. Il est aisé de perdre le curseur de navigation au sein de toutes ces couleurs délavées. Les suppléments comprennent une horde de suppléments qui portent sur le charisme du protagoniste, la fabrication de la parfaite Excalibur, l'importance de bien manier son épée, la création d'un monde médiéval, l'apport des paysages écossais, la nécessité de suivre un rythme de tournage effarant, l'élaboration des effets spéciaux dans les moments plus intenses, etc. Le tout se conclut avec une sympathique revue de tournage. Tout cela est bien intéressant, mais il y manque un peu de profondeur. Et l'absence de pistes de commentaires est regrettable.

Alors que le studio s'attendait à avoir entre les mains une pépite d'or qui allait créer une tonne de suites et ainsi créer une alternative à l'univers Marvel, "King Arthur: Legend of the Sword" a mordu la poussière auprès des critiques et du public. C'est dommage parce que sans être à tout casser, il s'agit d'une superproduction honorable et surtout originale, qui sort amplement de la traditionnelle poutine hollywoodienne. Peut-être qu'au fil des années, le long-métrage deviendra culte...


Cotes

Film6
Présentation6
Suppléments6
Vidéo9
Audio9