Inseparables
Film Movement

Réalisateur: Marcos Carnevale
Année: 2016
Classification: NR
Durée: 110 minutes
Ratio: 2.35:1
Anamorphique: Oui
Langue: Espagnol (DD51, DD20)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres: 12
Nombre de disques: 1 (DVD-9)
Code barres (CUP): 859686006246

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
1er août 2017

Le film français à succès Intouchables a séduit tellement de gens que des remakes d'un peu partout sur la planète commencent à apparaître. En attendant la version américaine, place à celle en espagnol sous le nom "Inseparables".

L'histoire n'a guère changée. Un riche quadriplégique (Oscar Martinez) choisit un homme du peuple (Rodrigo de la Serna) pour prendre soin de lui, en sachant qu'il ne va pas le prendre en pitié, mais plutôt lui redonner le goût de vivre.

Similaire à 98% à son prédécesseur, "Inseparables" est une occasion manquée d'adapter un sujet fort à une culture précise (ici argentine). Bien que l'histoire ait fait ses preuves, il y a peu de choses à retenir de cette transposition trop gentille et quelconque. L'humour semble plus mou et la mise en scène demeure quelconque. Évidemment une partie de la réussite de l'entreprise réside sur le dos des deux interprètes qui livrent des prestations satisfaisantes. Le charme n'y est toutefois plus et il faut beaucoup aimer le Intouchables original pour y prendre son pied.

La musique appuyée parsemée de chansons douteuses est loin d'aider. Les pistes sonores assez limitées se concentrent à rendre audible les nombreux dialogues. Afin de tout comprendre, il y a de visibles sous-titres blancs en anglais. Les images ne manquent pas de détails. La palette de couleurs est précise et les teintes honnêtes. Des contrastes plus soutenus auraient toutefois été bénéfiques.

La pochette assez kitch montre les deux héros qui semblent rire aux larmes. Le menu principal du disque reprend une pose similaire, mais non identique du duo. L'ensemble statique est agrémenté d'une mélodie qui sent bon l'espoir et les jours meilleurs. Aucun supplément ne figure sur cette édition.

"Inseparables" ressemble trop à son modèle pour tenter d'innover. Si une curiosité normale existe, elle disparaît rapidement tant l'effet miroir n'amène rien de probant en retour. En espérant que la version hollywoodienne avec Bryan Cranston et Kevin Hart sorte un peu plus des sentiers battus.


Cotes

Film5
Présentation4
Suppléments-
Vidéo7
Audio8