A Quiet Passion
TVA Films

Réalisateur: Terence Davies
Année: 2016
Classification: G (QC)
Durée: 125 minutes
Ratio: 2.40:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51), Français (DD51)
Sous-titres:
Nombre de chapitres: 63
Nombre de disques: 1 (DVD-9)
Code barres (CUP): 824255024808

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
4 août 2017

Au rayon des plus grands cinéastes britanniques contemporains, on oublie trop souvent le nom de Terence Davies. Il est pourtant le créateur de films grandioses comme The Long Day Close et Deep Blue Sea. Le voici de retour avec son savoureux "A Quiet Passion".

Au 19e siècle en Nouvelle-Angleterre, Emily Dickinson tente de se concentrer sur sa poésie dans une société qui laisse peu de place aux femmes.

Rompant avec le schéma habituel du biopic classique, "A Quiet Passion" est une féroce oeuvre féministe et engagée, portée par des dialogues truculents et souvent hilarants qui rappellent le Love & Friendshipde Whit Stillman. Verbeux, le scénario n'en demeure pas moins riche et révélateur, alors que la mise en scène maîtrisée - quoiqu'un brin théâtrale - peuplée de mouvements de caméra ingénieux sert à emprisonner l'héroïne dans sa solitude. Cette dernière est incarnée royalement par une Cynthia Nixon à 1000 lieux de Sex and the City.

La palette de couleurs, riche et onctueuse, utilise régulièrement les zones d'ombres afin de définir ses personnages. Les images soignées et détaillées permettent aux teintes d'étonner et aux contrastes de séduire. L'agréable musique peuplée de piano et de choeurs se fond aisément aux immersives pistes sonores qui font ressortir des enceintes des bruits de portes, de feu, d'applaudissements et de pluie. Il n'y a pourtant rien pour entraver les nombreux échanges. Entre les formidables accents et un doublage francophone potable, mais un brin monolithique, on favorise évidemment le premier choix.

La pochette n'est guère inspirante, montrant les acteurs dans des poses kitch. Le menu principal du disque est similaire. Elle est agrémentée d'une mélodie, mais terriblement statique. Aucun supplément ne figure malheureusement sur cette édition.

Universel dans son propos tout en rappelant l'importance de la prose d'Emily Dickinson, "A Quiet Passion" s'avère une autre réussite pour son auteur, peut-être moins marquante cinématographiquement que son précédent Sunset Song, mais tout aussi enrageante dans sa façon de présenter une noble âme se faire asservir par sa famille et son milieu rigide.


Cotes

Film7
Présentation4
Suppléments-
Vidéo8
Audio7