The Exception
VVS Films

Réalisateur: David Leveaux
Année: 2017
Classification: 14A
Durée: 107 minutes
Ratio: 2.40:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51), Français (DD51)
Sous-titres: Anglais, Français
Nombre de chapitres: 8
Nombre de disques: 1 (DVD-9)
Code barres (CUP): 888235028095

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
8 janvier 2017

Il n'y a rien de plus banal qu'une histoire d'amour qui se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale. Malgré les appréhensions légitimes devant cet adage, "The Exception" arrive à captiver sans difficulté.

Chargé de protéger et de tenir à l'oeil l'ancien empereur Guillaume II (Christopher Plummer), un soldat allemand (Jai Courtney) tombe sous le charme de sa domestique (Lily James).

Il ne faut pas nécessaire se fier au synopsis en place. Même si la romance prend beaucoup trop de place et que la conclusion s'avère particulièrement décevante, ce long-métrage vaut le détour. Seulement pour la confrontation entre les notions de vieux et de nouveaux pouvoirs dans l'Allemagne de la Deuxième Guerre mondiale. Les dialogues, souvent truculents, sont offerts par des acteurs en bonne forme, surtout Christopher Plummer qui y trouve là un rôle qui lui va comme un gant. Issu du théâtre, David Leveaux offre une mise en scène fluide, jouant de manipulation et de séduction comme ses personnages.

La musique mélodique au piano pimente le drame et le suspense. Les pistes sonores en Dolby Digital 5.1 sont généralement immersives, faisant ressortir des enceintes des bruits de véhicules, d'animaux, de balles et de sonneries de téléphone. Les voix sont claires et il y a de visibles sous-titres blancs en cas de besoin. Les images soignées proposent une palette de couleurs précises et des teintes détaillées. Les contrastes manquent toutefois de finition pour convaincre totalement.

La pochette à l'effigie des trois protagonistes ne verse pas dans l'originalité. Le menu principal du disque est similaire. Il est statique, bercé d'une agréable pièce musicale. Aucun supplément ne figure sur cette édition. Les informations qui figurent au dos du boîtier sont tronquées. Malgré ce qui est écrit, il y a bien une piste francophone et des sous-titres dans la langue de Molière.

Piquant rapidement la curiosité tout en atteignant son point culminant dans sa seconde partie, "The Exception" sabote quelque peu son troisième et dernier acte en versant dans la mièvrerie. Ce n'est pourtant pas suffisant pour détruire l'intérêt que l'on porte devant cette production tonifiante dont les joutes verbales font parfois toute la différence.


Cotes

Film6
Présentation2
Suppléments-
Vidéo7
Audio7