Ant-Man and the Wasp [Cinéma]

Avec le succès sur tous les fronts qu'a connu "Avengers: Infinity War", les studios Marvel ne se sont pas arrêtés là cet été et nous offrent un autre film de superhéros, la suite du très populaire Ant-Man de 2015. Quand tout va bien, pourquoi on changerait la recette, c'est un peu ce qui arrive avec "Ant-Man and the Wasp", vingtième film de l'univers cinématographique de Marvel et huitième de la troisième phase, on retrouve bon nombre de visages connus. Tant au niveau de la réalisation avec Peyton Reed qu'au niveau de la distribution avec les retours de Paul Rudd, Evangeline Lilly, Michael Pena et Michael Douglas. Quelques nouveaux s'ajoutent à cette brochette déjà bien garnie dont Michelle Pfeiffer, Laurence Fishburne et Hannah John-Kamen.

On retrouve Scott Lang, alias Ant-Man, tout de suite après les événements de Captain America: Civil War. Ce dernier est coincé à la maison après un arrangement avec le gouvernement américain afin d'y purger sa peine pour avoir rejoint Capitaine America et tourner le dos aux Accords de Sokovie. Qu'à cela ne tienne, même s'il porte maintenant un bracelet à la cheville, il serait surprenant que Lang suive les règles à la lettre. Alors que Hank Pym et sa fille Hope van Dyne lui confient une nouvelle mission, il retrouvera son costume et fera équipe avec La Guêpe pour explorer les confins du monde subatomique pour trouver un trésor caché depuis bien longtemps. En plus de faire face aux autorités, ils auront des démêlés avec un nouveau protagoniste nommé le Fantôme, qui a des vues sur leur objectif. Ajoutez à ça l'entourage de Lang et vous aurez un beau mélange qui est loin d'être simple.

Le film nous en met plein la vue, comme tous les films de l'univers de Marvel avec une belle image et des effets spéciaux à couper le souffle. L'histoire répond à quelques interrogations que les amateurs se posaient depuis le mois de mai. L'humour est toujours présent et le côté paternel du personnage de Scott Lang envers sa fille apporte une belle dose familiale à ce film de superhéros. Par contre, le méchant de l'histoire est un peu fade et le scénario ne cache pas beaucoup de rebondissements ce qui nous mène à une fin qui, même si elle ne déçoit pas, ne surprend pas du tout. "Ant-Man and the Wasp" reste un film à aller voir et je vous conseille de rester pour les scènes durant le générique où on fait le lien avec les événements de "Infinity War". Prochain rendez-vous pour la suite des choses, ce sera pour "Capitain Marvel" en mars prochain.





Ce film est présentement en salles.

Messages les plus consultés de ce blogue

Rampage [Blu-ray]

CONCOURS Blu-ray Skyscraper

Jean-Claude Van Johnson [Prime Video]