Rampage [Blu-ray]

Porter à l'écran des jeux vidéo est monnaie courante à Hollywood, mais ce n'est certainement pas un gage de succès. Il suffit de penser à l'horrible Super Mario Bros. en 1993 ou bien Street Fighters l'année d'après et Doom en 2005. Par contre, des franchises telles que Tomb Raider ou Resident Evil ont mieux réussi leur passage au grand écran. Cette fois-ci, on remonte en 1986 pour puiser dans un classique que j'ai connu à l'époque du NES avec "Rampage", un jeu originalement paru sur borne d'arcade où le joueur peut incarner trois types de monstres gigantesques afin de détruire des bâtiments, un gorille, un lézard et un loup sont nos choix. À première vue, le scénario du jeu vidéo est très mince pour espérer tenir en haleine le spectateur pendant deux heures, mais le réalisateur Brad Peyton a décidé de relever le défi. Avec à son bord Dwayne Johnson, Naomie Harris, Malin Akerman et Jeffrey Dean Morgan, on nous promet un film rempli d'action et de monstres sans pitié.

Dans l'espace, une expérimentation scientifique tourne en cauchemars alors que toute l'équipe est décimée par un énorme rat mutant. Alors que la dernière survivante tente de s'échapper avec des tubes contenant l'agent pathogène, sa capsule explose en entrant dans l'atmosphère et les tubes se retrouvent dans la nature et touchent trois animaux. Un loup, un crocodile et un gorille. Ce dernier, vivant dans une réserve protégée, partage une belle complicité avec le primatologue Davis Okoye. Cependant, son contact avec l'agent pathogène le transforme en un énorme gorille très agressif. Afin de ne pas perdre le fruit de leurs investissements, la compagnie génétique active une balise afin d'attirer les spécimens pour les attraper. C'est alors que les trois monstres prennent le chemin pour le centre-ville de Chicago et que s'amorce la bataille entre les bêtes qui veulent tout détruire et l'armée qui tente de limiter les dégâts. La relation en Davis et son gorille sera mise à rude épreuve et l'homme devra retrouver la belle complicité qu'il avait avec la bête sinon le monde sera détruit.

Le film débarque dans les magasins dans un ensemble de deux disques offrant une version DVD et Blu-ray. La pochette donne le ton avec une magnifique image qui réunit les trois montres avec le personnage de Johnson à l'avant. Le menu tombe dans la simplicité avec une image fixe, sans musique et les options au bas de l'image. Au niveau technique, "Rampage" frappe un grand coup avec un transfert vidéo solide et une piste originale qui nous fait entrer dans l'action. Des couleurs vives, un souci du détail très soigné, des contrastes forts et une belle profondeur sont les principaux atouts du côté de la vidéo. Pour ce qui est du son, tout est bien rendu, les effets spéciaux, la musique, les dialogues nous sont bien livrés. C'est une piste très bien remplie, surtout lors de la scène finale et tout est audible distinctement, même si la cacophonie règne, on ne manque rien.

Au niveau des suppléments, on se retrouve avec une section qui fait dans la normalité et qui renferme tout ce qu'on peut s'y attendre. Des scènes supprimées, des bloopers, des documentaires sur la production qui se consacrent sur les cascades, les trois monstres et la scène finale. On retrouve également un court segment où l'équipe nous parle du jeu qui a inspiré le film.

Au final, je dois vous dire que je ne m'attendais à rien avec cette adaptation. Par contre, j'ai été agréablement surpris de retrouver l'essence même du jeu vidéo dans le dernier droit du film. On se retrouve donc avec un film bourré d'action, des monstres qui paraissent très bien à l'écran et malgré un scénario plus que prévisible, on passe un très beau et divertissant deux heures avec "Rampage".


Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Messages les plus consultés de ce blogue

Surveillez cet espace...

Jean-Claude Van Johnson [Prime Video]