Mosaic [Blu-ray]

"Mosaic" est une série, développée par Steven Soderbergh portant sur le meurtre de l'auteur d'un livre pour enfants Olivia Lake (Sharon Stone). Le grand succès qu'elle a écrit se lit de deux côtés, deux points de vue, les humains et les ours. Disponible en deux formats (une application mobile interactive et une série télévisée de six épisodes), propose le même principe que le livre en montrant plusieurs points de vue, en plus de deux époques (avant le meurtre et quatre ans après) qui se retrouvent en alternance durant chaque épisode.

Avant son meurtre, Olivia Lake habitait l'endroit où elle avait créé son livre à succès. Elle en a fait aussi un musée où elle rencontre les enfants pour raconter l'histoire. Elle est aussi créatrice d'un endroit nommé "Mosaic" où les enfants vont partager leur art. On tente de lui faire sa maison en lui promettant aussi des investissements dans ses autres projets. Comme téléspectateur, on apprend que sa propriété est sur un gisement de métaux rares. Tous les coups sont permis pour ces investigateurs crapuleux, même d'envoyer Eric Neill (Frederick Weller) la séduire. Par plein de preuves circonstancielles, Eric est accusé du meurtre d'Olivia, mais le détective Nate Henry (Devin Ratray) n'en est pas certain. Son patron Alan Pape (Beau Bridges) veut que ça se règle vite. Quatre ans plus tard, la sœur d'Eric, Petra Neill (Jennifer Ferrin), tente de trouver le vrai coupable avec l'aide de Nate. Leur principal suspect est Joel Hurley (Garrett Hedlund) qui habitait sur la propriété d'Olivia.

"Mosaic" est difficile à suive au début, car on passe du coq à l'âne dans la narration. Bien vite, on comprend la dynamique du point alternatif et on ne voit plus chacun de la même façon. Il n'y a pas de bon et de méchants, car chacun est le héros de son point de vue. Il n'est pas rare de revoir la même scène dans une séquence pour ensuite voir la caméra aller dans une tout autre direction. J'ai bien aimé celle de la découverte du corps où l'on voit des personnages réagir et partir ailleurs. Si vous vous questionnez sur la raison des actions d'un personnage, ça ne sera pas long que vous allez revoir la scène de son point de vue. J'ai bien aimé celui des personnages Nate et Petra au travers de leurs découvertes sur la réalité du meurtre, mais également la descente aux enfers de Joel. À noter la présence de Paul Reubens (mieux connu en tant que Pee-Wee Herman) dans un rôle du confident d'Olivia.

J'ai reçu une copie Blu-ray de deux disques pour cette évaluation. On nous propose une belle image cadrée en 16x9 (produit pour la télévision) bien détaillée. Les séquences du présent (après le meurtre) sont très claires, très naturelles. Celles du passé sont plutôt une coloration chaude (presque vers le jaune-orange) ou bleutée hivernale selon la situation en cause. Une piste DTS-HD Master Audio 5.1 nous accompagne le long du film. Les séquences extérieures sont décorées de bruits ambiants, alors que celles à l'intérieur, plutôt portées sur le dialogue se referme souvent sur nous dans un silence dérangeant, surtout dans la fameuse "Red Room". Comme suppléments (aussi en version numérique), nous retrouvons le documentaire en deux parties "Heart of Homicide" qui est monté tel un programme genre "Unsolved Mysteries" ("Dossiers mystère"). Vraiment bien fait, sans trop donner de punch. Une copie numérique (iTunes, UV et Google Play) accompagne l'ensemble.

"Mosaic" est intéressant du début à la fin (j'ai visionné les six épisodes en une seule journée). C'est une bonne enquête qui se déroule sous nos yeux, mais l'ajout des points de vue est plus un gadget qu'autre chose. Nous pouvons y voir que quelques indices trouvés (et quelques "vérités") ne sont pas en exactement comme le prétendent les personnages, mais à la fin il y a bien des choses inutiles. À voir.


Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Messages les plus consultés de ce blogue

Rampage [Blu-ray]

CONCOURS Blu-ray Skyscraper

Jean-Claude Van Johnson [Prime Video]