Ready Player One [Blu-ray]

Le roman de science-fiction d'Ernest Cline, "Ready Player One" a connu un vif succès auprès de la communauté geek avec toutes ses références à la culture populaire. Dès que le livre a été édité en 2011, Warner Bros a acheté les droits cinématographiques. Ce n'est qu'en 2015 que Steven Spielberg a été signé en tant que réalisateur et le film a patienté jusqu'en 2018 pour finalement voir le résultat au grand écran. On retrouve dans la distribution Tye Sheridan, Olivia Cooke, Ben Medelsohn, Lena Waithe, T.J. Miller et Simon Pegg. Même si Ernest Cline a participé à l'élaboration du scénario, le film sera-t-il à la hauteur des attentes, c'est la question que tout le monde se pose depuis l'annonce de l'adaptation, une chose est sûre, tout est en place pour vivre une grandiose épopée.

On se transporte en 2045 alors que le monde n'est plus ce qu'on a connu. Crise énergétique, changement climatique, famine, pauvreté, guerre et j'en passe. Pour échapper à la dure réalité, tout le monde plonge dans l'OASIS, une réalité virtuelle où tout est permis créer conjointement par James Halliday et Ogden Morrow. Le jour de la mort de son créateur, Halliday laisse au monde entier une chasse au trésor à travers l'OASIS. Le but est simple, trouver trois clés qui mènent à des indices pour cheminer dans la quête pour obtenir le trophée ultime et devenir l'unique propriétaire de l'OASIS.

Wade Watts est un orphelin qui vit dans les piles de Colombus avec sa tante, mais il passe la plupart de son temps sous le pseudonyme de Parzival dans l'OASIS, devenant l'un des plus grands connaisseurs de James Halliday, mais en cinq ans, il n'a toujours pas trouvé la première clé, mais il sait qu'il doit vaincre la course automobile la plus folle qui soit et il essaie encore et encore avec son ami dans le monde virtuel, Ash. Lors de l'un de ses essais, il croise le chemin d'une chasseuse d'œufs très connue, la fameuse Art3mis et dès cet instant, il en tombe pour elle. Il se liera d'amitié avec cette dernière et formera avec deux autres personnes, Daito et Cho, le premier groupe à trouver la première clé et se lancera à la recherche des suivantes. Ils seront alors confrontés à Sorento, le dirigeant de l'entreprise IOI qui tente par tous les moyens de percer les mystères de l'héritage de Halliday afin de mettre la main sur l'OASIS et d'en tirer profit. La conquête sera longue et ardue et un seul pour y être déclaré gagnant. La course est lancée, qui finira premier?

On peut trouver le film en plusieurs versions, 4K, 3D, mais de mon côté, c'est l'édition de deux disques que j'ai reçue et nous offre le film en version Blu-ray, DVD et numérique. "Ready Player One" possède un transfert vidéo solide, amusant et très fluide, surtout dans les transitions parfois très rapides entre le monde réel et le monde virtuel de l'OASIS. Dans ce dernier, l'image nous offre une gamme de couleurs très impressionnante, une profondeur et des contrastes à couper le souffle. Dans la réalité, l'image est plus terne, mais c'est certainement un choix de la production afin de relater la dure réalité que l'humanité subit. On ne pourrait pas demander mieux pour cet aspect que ce que le film nous offre. Au niveau sonore, on retrouve également une qualité exemplaire. Que ce soit pour le dialogue, les effets ou bien la trame sonore qui sort de l'ordinaire, tout est parfait, un beau mélange de tous les aspects.

La partie des suppléments se résume à six segments qui débute avec "The '80s: You're the Inspiration" qui nous offre une discussion de l'auteur Ernest Cline et différents membres de l'équipe du film sur leur amour pour les années 80. On poursuit avec deux segments qui se tournent plutôt vers l'aspect audio du film avec "Level up: Sound for the Future" et "High Score: Endgame". On continue avec "Ernie & Tye's Excellent Adventure" où l'on peut suivre Ernest Cline et Tye Sheridan dans une discussion sur le film et de sa première à Austin au Texas. On complète le tout avec les deux segments les plus longs, "Game Changer: Cracking the Code" qui, pendant près d'une heure, explore le film en profondeur, et ce, sur tous ses aspects. On termine avec "Effects for a Brave New World", une vingtaine de minutes qui explore la complexité des effets visuels et le défi qu'a relevé Spielberg pour porter "Ready Player One" à l'écran.

Une chose est sûre, le film nous offre une véritable épopée tant au niveau du scénario qu'au niveau visuel. Par contre, les fervents amateurs du roman seront désolés et même fâchés des nombreuses différences avec le récit original, même si Cline a participé au scénario. Mais si on est capable de faire la différence entre les deux œuvres, on est en présence d'un excellent film et je vous mets au défi de trouver toutes les références à la culture populaire, vous avez droit à plusieurs visionnements pour tous les relever.


Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Messages les plus consultés de ce blogue

Rampage [Blu-ray]

CONCOURS Blu-ray Skyscraper

Jean-Claude Van Johnson [Prime Video]