Upgrade [Blu-ray]

La bande-annonce du film "Upgrade" est une promesse d'action et de violence dans un univers de science-fiction tel il ne m'a pas été offert depuis longtemps. Le long-métrage lui-même y répond amplement.

Dans un futur proche où l'homme se lie à l'électronique par modification de son corps ou bien l'utilisation de l'intelligence artificielle, Grey Trace ( Logan Marshall-Green) préfère travailler de ses mains que de laisser le tout à des machines. Il est le genre de gars technophobe qui ne sait pas comment mettre l'heure sur son VHS. Sa femme Asha (Melanie Vallejo), quant à elle, embrasse la technologie sur tous ses points. Elle travaille même pour une compagnie qui offre des technologies de services. Malgré leur différence d'opinions, leur amour est infini. Mais cela est coupé court par une embuscade qui résulte dans la mort de celle-ci et laissant Grey paraplégique. Un ancien client lui propose l'installation d'un circuit secret dans sa colonne vertébrale pour lui permettre de marcher. C'est un succès au-delà de toute espérance! Il utilise cependant, sans autorisation, cette technologie pour retrouver les tueurs de sa femme, mais tout ne se passe pas tout à fait comme il avait prévu. Spécialement que le circuit (qui se nomme STEM) lui parle.

C'est certain que le punch du film est décrit dans la bande-annonce, mais cela ne change rien au plaisir que l'on retire l'intrigue à laquelle on assiste. J'ai été sur le bord de ma chaise pour toutes les cent minutes du long-métrage. L'acteur principal nous en met plein la vue en nous montrant toujours qui est en contrôle de son corps (en plus des effets visuels qui accompagnent ces moments). Parlant du visuel, on nous propose un monde qui pourrait se trouver dans quelques années, mélangeant la fine pointe de la techno avec les vieux modèles encore sur la route. C'est un futur bien plus probable que ce l'on voit dans les films habituellement. Pour ce qui est des personnages secondaires, les méchants sont réduits à néant trop vite, ce qui les rend moins mémorables. Il en est de même pour la policière (Betty Gabriel) qui enquête sur les meurtres entourant Grey et sa femme. On retrouve un semblant de dimensionnalité au personnage, mais trop peu, trop tard. De toute façon, on oublie vite ces détails lors des intéressantes séquences de combat que nous offre le réalisateur (et scénariste) Leigh Whannell.

Le disque Blu-Ray nous est offert sans supplément, mis à part d'une copie numérique qui n'est échangeable que sur Google Play (compatible avec Movie Anywhere si vous êtes connectés à ce service). Le disque lui-même propose une image stable sans compression numérique visible, malgré les rotations exagérées de caméra dans les scènes de combat. Le rendu des couleurs reste toujours de bon niveau malgré les éclairages néons ici et là. L'audio DTS-HD Master Audio 5.1 anglaise est plutôt dirigé vers l'avant avec les effets sonores de STEM en ambiophonie autour de notre tête (avec la voix de l'acteur Simon Maiden qui rappelle un certain HAL 9000 plus moderne). Ça nous met encore plus stressé par rapport à ce qui arrivera. Il y a de la musique, mais tellement discrète qu'elle ne m'a pas collé à la mémoire. Une piste sonore DTS 5.1 française est également proposée. La présentation de la pochette, ni de face ou de dos, est représentative du film (et c'est un peu difficile à imager vous direz). Vous y remarquerez la traduction française qui n'a rien à voir avec sa version anglaise.

Je n'ai pas vu le temps passer avec ce film que je vous recommandé pleinement. Notez que vous devez ne pas avoir peur de l'hémoglobine qui vole de tous les côtés. La finale en vaut la peine et vous laissera dans mots. Elle portera probablement dans votre esprit une revue votre relation avec la technologie et les systèmes d'intelligence artificielle.




Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Messages les plus consultés de ce blogue

Surveillez cet espace...

Rampage [Blu-ray]

Jean-Claude Van Johnson [Prime Video]