Ocean's 8 [Blu-ray]

La franchise "Ocean's" nous a déjà apporté trois excellents films en 2001, 2004 et 2007. À la manière de Ghostbusters, un nouveau film entièrement féminin nous arrive cette année, en espérant que le résultat soit meilleur que les chasseuses de fantômes. À l'image des autres films de la série, la distribution regroupe une brochette d'actrices à faire saliver n'importe quelle production. On retrouve donc Sandra Bullock, Cate Blanchett, Anne Hathawy, Mindy Kaling, Sarah Paulson, Awkwafina, Rihanna et Helena Bonham Carter. C'est Gary Ross qui prend la place de Steven Soderbergh derrière la caméra, on le connaît notamment pour Pleasantville, Seabiscuit et Hunger Games. Il a également écrit le scénario du film.

C'est la sœur de Danny que l'on apprend à connaître avec "Ocean's 8", Debbie Ocean vient tout juste de sortir de prison après un peu plus de cinq ans passés derrière les barreaux. Son arrestation est le fruit d'une arnaque avec son conjoint de l'époque qui lui a tout fait mettre sur les épaules se sauvant ainsi de la prison. Toutes ses années en dedans lui ont laissé le temps de planifier le casse du siècle et aussitôt sortie, elle réunit son équipe pour voler un collier de diamants valant plus de cent cinquante millions de dollars. Un plan pensé jusqu'aux moindres détails, allant même assouvir les instincts de vengeance de Debbie.

On retrouve le quatrième opus de la série dans un ensemble de deux disques nous offrant Blu-ray et DVD. Au niveau du transfert, tout paraît bien dans "Ocean's 8", l'image est claire, riche et très naturelle. Il n'y a absolument rien à reprocher, tout est bien rendu à l'écran. Au niveau sonore, la piste originale anglaise fait son travail, musique, dialogues, effets sonores, on retrouve un bon mélange de tous ces éléments qui ne se nuisent aucunement entre eux. Cependant, le film ne tire pas entièrement profit de la qualité Dolby Atmos.

En plus de quelques bandes-annonces à l'insertion du disque, la section des suppléments nous offre quatre petits segments, dont deux scènes supprimées. Ça se poursuit avec "Reimagining the Met Gala", une rencontre de douze minutes entre le réalisateur et quelques membres de l'équipe qui discutent de la collaboration avec le MET pour le tournage du film à l'intérieur de ses murs. On continue avec "A Heist in Heels" qui consacre son temps sur les costumes pour se terminer avec "Ocean's Team 3.0" où la discussion porte sur le défi de réunir une équipe d'actrices qui doit faire passer la chimie entre elles avant la performance individuelle.

Au final, on peut dire que la féminisation de la franchise a donné un très bon résultat. Un film qui suit les grandes lignes de la série en nous offrant un divertissement honnête et efficace.





Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Messages les plus consultés de ce blogue

Rampage [Blu-ray]

CONCOURS Blu-ray Skyscraper

Jean-Claude Van Johnson [Prime Video]