The First Purge [Blu-ray]

The Purge en a surpris plus d'un en 2013 devenant, avec un budget de trois millions de dollars, le film le moins cher à finir premier au box-office. Intitulé "La Purge" au Québec, il a démarré une franchise qui, cinq ans plus tard, est composée de quatre longs-métrages ainsi qu'une série télévisée de dix épisodes. À ce jour, je n'avais pas plongé encore dans le monde de la purge, mais j'ai reçu le quatrième volet, "The First Purge" qui se veut être un prequel, où l'action se déroule avant les autres films et la série. Toujours écrit par James DeMonaco, le film est cependant réalisé par Gerard McMurray cette fois-ci, ce qui est une première, car DeMonaco avait écrit et réalisé les trois premiers volets. Au niveau de la distribution, on retrouve Y'lan Noel, Lex Scott Davis, Joivan Wade et Marisa Tomei.

Les Pères Fondateurs, troisième parti politique derrière républicains et démocrates, prennent les reines du pays et pour sauver ce dernier, pris avec une crise économique, décide de mener une expérience hors de l'ordinaire sur l'île de Staten Island à New York. En effet, pour une période de douze heures consécutives, tout est permis, aucun crime ne sera puni, afin de laisser libre cours aux pulsions des participants. Selon l'architecte derrière cette idée, le Dr Updale, la purge est le moyen idéal d'évacuer le trop-plein de violence afin de résoudre le problème de criminalité le reste de l'année. Pour une première expérience, le parti politique offre une compensation monétaire à tous les habitants de l'île qui décideront de rester sur place et d'être encore plus généreux s'ils décident de se laisser aller dans la violence. Par contre, les premières heures de la purge s'avèrent un échec monumental. Même si quelques personnes s'abandonnent à l'expérience, ce n'est pas assez au goût des responsables qui décident alors d'envoyer des équipes de mercenaires déguisés pour démarrer les hostilités. Il n'en fallait pas plus pour qu'un groupe de criminels du quartier décident de prendre les choses en mains afin de protéger leur territoire et les habitants qui restent.

C'est dans une édition deux disques que le film arrive en magasin. On retrouve donc un disque DVD ainsi qu'un disque Blu-ray à l'intérieur d'un boitier standard. La pochette, sous des tons sombres, nous montre un homme qui prend une pause comme la Statue de la Liberté, mais qui a l'air beaucoup moins sympathique que cette dernière. Le menu nous offre l'infographie habituelle des studios Universal avec une image fixe accompagnée d'un extrait musical pour nous mettre dans l'ambiance. Au niveau technique, je note une belle clarté dans l'image, une profondeur adéquate et un bon niveau de noirs. Pour ce qui est de la piste audio, elle rend bien l'ambiance du film avec une immersion totale. La piste est riche, dynamique et utilise les capacités du système. Les dialogues sont audibles du début à la fin et s'intègrent bien avec le reste. En suppléments, on retrouve des scènes supprimées ainsi que trois petits documentaires "A Radical Experiment", "Bringing the Chaos" et "The Masks of The First Purge".

Pour ma part, "The First Purge" a vraiment été ma première expérience avec la purge était un néophyte de la franchise. J'avais entendu parler du concept des films, mais je n'avais jamais eu le temps de me plonger dans l'un d'eux. J'ai été surpris de mon intérêt, et ce, du début à la fin. Peut-être que le film sent le réchauffé, mais je ne peux vous le dire. Par contre, ce que je peux vous avouer, c'est qu'après l'écoute de ce quatrième volet, je n'ai qu'une envie, me taper les trois autres films ainsi que la série.





Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Messages les plus consultés de ce blogue

CONCOURS Blu-ray Skyscraper

Rampage [Blu-ray]

Jean-Claude Van Johnson [Prime Video]